Archive de Tags | "code barre"

Tags: , , , ,

Lecteur Codes barres CCD, Laser ou Imager. Quelles différences ?

Posté le 10 mars 2012 par admin

Lecteur code barre

Le but d’un lecteur codes barres est de transformer les barres verticales du code barres 1D ou les carrés du code barres 2D en caractères et de les envoyer au PC comme s’ils avaient été tapés au clavier.
Pour réaliser cela 3 technologies distinctes sont actuellement utilisées.

 

1.CCD
Cette technologie utilise un capteur d’image spécial contenant une seule rangée de pixels qui saisit la configuration sombre/lumineuse du code barres. Ces configurations sont transformées en signaux numériques qui sont ensuite décodés en caractères. La technologie CCD ne sait lire que les codes barres 1D.

2. Laser

Code Barre 1D

Code barre 1D

C’est le technologie la plus connue. Elle utilise un rayon laser mobile qui détecte les largeurs des barres du code et la lumière est recueillie et transformée en signaux numériques qui sont ensuite décodées en caractères. Les lecteurs codes barres laser ne lisent que les codes barres 1D mais peuvent les lire à grande distance (de quelques Cm à plusieurs mètres suivant le modèle).

3. Imager

Code barre 2D

Code barre 2D

Ici le lecteur code barres contient carrément un appareil photo numérique qui photographie aussi bien les codes barre une dimension (1D) ou deux dimensions (2D). La photo est ensuite analysée par un ordinateur qui la décode en caractères. Ce lecteur codes barres peut, non seulement lire les codes barres 1D et 2D mais aussi photographier des documents, des signatures et même des images. Il sont capables, au contraire des 2 autres, de lire les codes barres sur un écran de PC, de tablette ou de smartphone.

Commentaires (0)

Tags: , , ,

Votre dossier médical dans un code barres 2D (QR Code).

Posté le 11 janvier 2012 par admin

Code barre 1D

Code barres 1D

Les codes barres 2 dimensions (2D) permettent  de stocker beaucoup plus de caractères que nos codes barres 1 dimension (1D) classiques. Si le code barres 1D stocke en général 8 ou 13 caractères le QR code peut stocker jusqu’à 7089 caractères numériques ou 4296 caractères alphanumériques. De plus les codes barres 2D QR code peuvent déclencher des actions comme faire un paiement direct via son cellulaire  ;

  • ajouter une carte de visite virtuelle (vCard, MeCard) dans les contacts, ou un événement (iCalendar) dans l’agenda électronique ;
  • déclencher un appel vers un numéro de téléphone ou envoyer un SMS ;
  • montrer un point géographique sur Google Maps ou Bing Maps ;
  • encoder un texte libre ;

et surtout surfer vers un site Internet en lui communiquant des informations.

Les QR codes peuvent être lus simplement par un smartphone classiques.

Code barres 2D

Code barres 2D (QR code)

Les services médicaux français ont pensé y stocker toutes vos informations médicales importantes à connaître par les urgentistes en cas d’accident.
Il suffit alors de le coller à un endroit accessible comme votre casque moto et/ou votre portefeuille et/ou votre smartphone et/ou …

Mais trêve de bavardage, regarder le reportage de la 2 et vous aurez tout compris.

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

Honeywell annonce la disponibilité d’un système de gestion à distance pour les scanners de codes à barres

Posté le 10 mars 2011 par admin


Honeywell a annoncé la disponibilité de Remote MasterMind, un système de gestion de scanner à distance, qui fournit aux administrateurs informatiques un moyen pratique de gérer tous les lecteurs de codes à barres au sein de leur réseau et ce depuis n’importe ou.


Maintenant disponible à l’achat, Remote Mastermind est une solution basée sur un navigateur autonome qui peut être facilement intégré dans un réseau d’entreprise déjà existant. Compatible avec plus de 20 produits Honeywell, cet outil PDV simplifie la mise à jour, le suivi et la gestion des scanners.

Software Mastermind Honeywell

«La capacité à gérer et contrôler les scanners à main et les scanner mains-libres a atteint un autre niveau avec l’introduction de MasterMind», a déclaré Greg Root, directeur marketing de logiciels et de services, chez Honeywell Scanning & Mobility. «Cette solution permet à nos clients de réaliser des économies de productivité, un meilleur retour sur investissement, avec un coût de propriété très bas.


REM (Remote Mastermind) peut aider à réduire les coûts de maintenance et faciliter la gestion de tous les scanners situés au sein d’un réseau homogène en fournissant un accès instantané à des informations telles que, savoir où sont situés les dispositifs , les configurations actuelles, ou avoir une mesures des performances. Les entreprises peuvent réduire leur émissions de CO² et les coûts de carburant en gérant tous leurs appareils à partir d’un emplacement centralisé, même lorsque ces dispositifs sont déployés sur plusieurs sites ou pays. Géré par le biais d’un navigateur basé sur GUI, REM peut fournir de l’information utile sur l’efficacité du système et sur d’autres paramètres.


Ce logiciel pour lecteur code barre fournit cinq applications pour la gestion à distance du scanner, chacune peut être lancée à partir de n’importe quel endroit, sans affecter les performances du scanner.

  • Asset Tracking – Récupérer les données scannées, y compris le numéro de série et l’emplacement sans devoir se rendre sur place;
  • Mises à niveau du firmware – Mise à jour du firmware(logiciel interne au lecteur code barre) d’un scanner ou de tous les scanners en un clic pour rapidement améliorer les performances des dispositifs;
  • Gestion de la configuration – Mise à jour de la configuration d’un ou de milliers de lecteurs pour assurer une cohérence.
  • Diagnostics Scanner – Diagnostique l’état du matériel et repère les erreurs de communication pour détecter les problèmes de façon proactive et les corriger avant qu’ils ne causent des perturbations;
  • Performance Metrics – Examen des performances du scanner et des mesures de données telles que le nombre de numérisation, pour un meilleur aperçu de l’efficacité et de la productivité de l’entreprise.

Commentaires (0)

Tags: , , , , ,

Nouveau : Le Marketing par codes barres

Posté le 01 mars 2011 par admin

Code barre

Beaucoup de téléphones récents (iPhone, Android, Blackbery) peuvent lire les codes barres 2D (code QR). Le consommateur peut donc scanner facilement un code barre qui se trouve sur une étagère, une affiche publicitaire ou un bon de réduction. Cette pratique, largement utilisée en Asie, est en train de s’implanter en Europe
En scannant ce code barre en un simple clic, le consommateur recevra de nombreuses informations sur le produit ou le service.

Voici quelques applications possibles, parmi tant d’autres.

En lisant le code barres affichés sur une étagère, le client est automatiquement dirigé vers une page Internet qui lui présente des informations, la promotion, l’avis des Internautes, … concernant le produit présenté. Beaucoup plus simple que de lui demandé de taper une URL, une référence ou un nom de produit.

<

Vous envoyer par E-mail un bon de réduction contenant un code barre vers un client. Lorsqu’il passe à la caisse il présente cet E-mail à la caissière qui scanne simplement le code barre sur le GSM. Le client n’a jamais imprimé quoi que ce soit. Cela rend la tâche facile pour le client et contribue à stimuler les ventes.
Le même code barre imprimé sur une affiche permet au possesseur d’un téléphone ad hoc de connaître rapidement toute les informations du produit mais également l’adresse du magasin où il est vendu avec actuellement un Promo exceptionnelle …
Un bon de réduction peut même faire un buzz si les clients se le transmettent via leur GSM, et sitôt reçu, il peut être présenté à la caisse sans délai.

Les Code QR (Quick Response – Réponse Rapide), ou code barre 2D sont en fait les successeurs des codes barres traditionnels que l’on connait bien chez nous. Ils permettent de stocker beaucoup plus d’informations que les codes barres traditionnels (1D).

La grande majorité des imprimantes étiquettes permettent d’imprimer des codes barres 2D

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Nouvelles fonctionnalités avec le logiciel d’impression étiquettes BarTender 9.0

Posté le 09 février 2011 par admin

BarTender9

Logiciel pour impression d'étiquettes

Seagull Scientific a lancé la version 9.0 de son logiciel RFID et d’impression d’étiquettes BarTender. Seagull affirme avoir été la première société à lancer un programme Windows pour imprimantes d’étiquettes industrielles (en 1993) et qu’ils sont les développeurs de logiciels d’étiquettes, basés sur Windows, les plus expérimentés du monde.

Seagull présente la version 9 comme son plus important logiciel des dix dernières années. Les nouvelles fonctionnalités comprennent de puissantes fonctions pour le contrôle des imprimantes au niveau de l’entreprise et des fonctions pour la gestion des tâches d’impression, y compris la traçabilité de l’utilisation et de l’inventaire des étiquettes, des rubans et des pièces détachées de l’imprimante. La nouvelle version propose également l’enregistrement des tâches pour les applications de haute sécurité et une fonction de réimpression pour remplacer les étiquettes perdues ou endommagées. Printer Maestro fournit une gestion de l’impression de l’entreprise

Dans la version 9.0 nous trouvons un certain nombre de nouvelles applications complémentaires qui accompagnent la « Suite BarTender Label Management». La partie principale en est le « Printer Maestro », qui fournit, non seulement aux utilisateurs de BarTender mais à tous les utilisateurs de Windows, des nouvelles fonctions de gestion de l’impression en entreprise qui ne sont pas disponibles sous Windows. Par exemple, la méthode traditionnelle de Windows pour visualiser l’état d’une tâche d’impression exige des utilisateurs qu’ils ouvrent une fenêtre séparée (pop-up) pour chaque imprimante concernée. En revanche, Printer Maestro offre une zone d’affichage unique où les utilisateurs peuvent observer l’état de nombreuses imprimantes à la fois, ainsi que les tâches d’impression qui sont en attente. Bien que Printer Maestro soit inclus gratuitement dans BarTender, la visualisation du réseau d’impression d’un utilisateur ne se limite pas aux tâches d’impression de BarTender. En fait, Printer Maestro affiche l’état de toutes les imprimantes et les queues d’impression du réseau, indépendamment du fait que les tâches d’impression aient été envoyées par BarTender.

Traçabilité des consommables de l’imprimante

L’édition Enterprise Print Server de Printer Maestro (l’une des cinq éditions de BarTender disponibles) prévoit également le suivi des consommables des imprimantes. Les utilisateurs non seulement peuvent visualiser un « compteur » sur l’écran indiquant la quantité d’étiquettes et de ruban restant pour chaque imprimante du réseau, mais également Printer Maestro peut envoyer des e-mails d’avertissement sur les conditions des consommables avant qu’ils ne s’épuisent. Des alertes et des messages d’erreur susceptibles de bloquer l’impression sur une ligne de production peuvent même être envoyés par message de texte à des téléphones portables. L’idée est de réduire au minimum les temps d’arrêt et donc les pertes inutiles de productivité. Intégré avec les fonctions de suivi des consommables, Printer Maestro fournit également un contrôle de l’inventaire non seulement des consommables, mais aussi des pièces détachées de l’imprimante, telles que les têtes d’impression et la mémoire.

Fonctions d’enregistrement de données

La version 9.0 de BarTender supporte également l’enregistrement détaillé des tâches d’impression et des messages d’application dans une base de données. Les utilisateurs peuvent se connecter à leur propre copie de la base de données SQL ou « SQL Express » (gratuit) de Microsoft. La fonction d’enregistrement la plus importante est la capacité à enregistrer les informations détaillées sur les tâches d’impression de BarTender, y compris non seulement les données sur le début et la fin de l’impression, mais aussi quels avertissements ou erreurs (si c’est le cas) ont pu avoir lieu et quelle information a été imprimée sur l’étiquette. Les utilisateurs peuvent même stocker une image générée par le logiciel de leurs étiquettes pour avoir une référence visuelle à l’avenir. Le plus grand avantage de l’enregistrement des tâches d’impression est pour les utilisateurs qui exécutent BarTender de manière invisible, afin d’imprimer des étiquettes sous le contrôle d’autres logiciels. La raison en est que, plus tard, si l’état ou le contenu d’une ancienne tâche d’impression doit être évalué, les utilisateurs peuvent facilement contrôler le registre à l’aide de la nouvelle application History Explorer, maintenant disponible avec les éditions Enterprise de BarTender.
History Explorer permet aux utilisateurs de faire défiler une liste des anciennes tâches d’impression et de « naviguer » dans les informations pour réexaminer les données des étiquettes imprimées et tous les messages d’application qui ont été générés. De plus, les utilisateurs peuvent même choisir de réimprimer les étiquettes, si désiré.
L’enregistrement des événements et des messages s’étend également à d’autres applications dans la suite de gestion d’étiquettes BarTender, incluant l’utilitaire d’intégration Commander. Cela signifie que si un message au sujet d’un événement important ou d’une situation critique est généré en dehors de BarTender (dans une application différente de gestion d’étiquettes), les utilisateurs pourront toujours le voir dans le History Explorer.
Réimpression des étiquettes perdues ou endommagées
Parfois, les rubans frisent et les étiquettes se décollent quand elles ne devraient pas le faire. Ou, peut-être que quelqu’un a renversé du café au mauvais endroit, au mauvais moment. Quel que soit le cas, il y a des moments où il est pratique d’imprimer une ou plusieurs étiquettes de remplacement. Bien que l’application History Explorer qui a débuté avec la version 9 de BarTender ait certaines fonctionnalités de réimpression disponibles, History Explorer a été plutôt conçu pour des inspections et des audits ponctuels. Par contre, la nouvelle console de réimpression (Reprint Console) a été spécialement conçue pour la recherche et la sélection d’une ou de plusieurs étiquettes déjà imprimées dans le passé afin de les réimprimer. Comme dans le cas du History Explorer, le plus grand profit est une fois de plus pour les utilisateurs qui exécutent BarTender sous le contrôle d’autres logiciels. C’est parce que le contenu de la plupart des bases de données des programmes change une fois que les produits ont été reçus, fabriqués et expédiés. En conséquence, les autres programmes souvent n’ont pas les moyens de recréer exactement les mêmes conditions que celles de la base de données lorsque les étiquettes ont été imprimées à l’origine. Bien entendu, un utilisateur pourrait prétendre recevoir un autre exemplaire de la partie concernée. Toutefois, « falsifier » les propres données d’inventaire de cette manière serait contraire à l’objectif de la gestion de l’entreprise avec un système ERP, indépendamment de l’utilisation correcte -ou non correcte- des codes à barres et des tags RFID.

Seagull Scientific a lancé la version 9.0 de son logiciel RFID et d’impression d’étiquettes BarTender. Seagull affirme avoir été la première société à lancer un programme Windows pour imprimantes d’étiquettes industrielles (en 1993) et qu’ils sont les développeurs de logiciels d’étiquettes, basés sur Windows, les plus expérimentés du monde.
Seagull présente la version 9 comme son plus important logiciel des dix dernières années. Les nouvelles fonctionnalités comprennent de puissantes fonctions pour le contrôle des imprimantes au niveau de l’entreprise et des fonctions pour la gestion des tâches d’impression, y compris la traçabilité de l’utilisation et de l’inventaire des étiquettes, des rubans et des pièces détachées de l’imprimante. La nouvelle version propose également l’enregistrement des tâches pour les applications de haute sécurité et une fonction de réimpression pour remplacer les étiquettes perdues ou endommagées. Printer Maestro fournit une gestion de l’impression de l’entreprise
Dans la version 9.0 nous trouvons un certain nombre de nouvelles applications complémentaires qui accompagnent la « Suite BarTender Label Management». La partie principale en est le « Printer Maestro », qui fournit, non seulement aux utilisateurs de BarTender mais à tous les utilisateurs de Windows, des nouvelles fonctions de gestion de l’impression en entreprise qui ne sont pas disponibles sous Windows. Par exemple, la méthode traditionnelle de Windows pour visualiser l’état d’une tâche d’impression exige des utilisateurs qu’ils ouvrent une fenêtre séparée (pop-up) pour chaque imprimante concernée. En revanche, Printer Maestro offre une zone d’affichage unique où les utilisateurs peuvent observer l’état de nombreuses imprimantes à la fois, ainsi que les tâches d’impression qui sont en attente. Bien que Printer Maestro soit inclus gratuitement dans BarTender, la visualisation du réseau d’impression d’un utilisateur ne se limite pas aux tâches d’impression de BarTender. En fait, Printer Maestro affiche l’état de toutes les imprimantes et les queues d’impression du réseau, indépendamment du fait que les tâches d’impression aient été envoyées par BarTender.
Traçabilité des consommables de l’imprimante
L’édition Enterprise Print Server de Printer Maestro (l’une des cinq éditions de BarTender disponibles) prévoit également le suivi des consommables des imprimantes. Les utilisateurs non seulement peuvent visualiser un « compteur » sur l’écran indiquant la quantité d’étiquettes et de ruban restant pour chaque imprimante du réseau, mais également Printer Maestro peut envoyer des e-mails d’avertissement sur les conditions des consommables avant qu’ils ne s’épuisent. Des alertes et des messages d’erreur susceptibles de bloquer l’impression sur une ligne de production peuvent même être envoyés par message de texte à des téléphones portables. L’idée est de réduire au minimum les temps d’arrêt et donc les pertes inutiles de productivité. Intégré avec les fonctions de suivi des consommables, Printer Maestro fournit également un contrôle de l’inventaire non seulement des consommables, mais aussi des pièces détachées de l’imprimante, telles que les têtes d’impression et la mémoire.
Fonctions d’enregistrement de données
La version 9.0 de BarTender supporte également l’enregistrement détaillé des tâches d’impression et des messages d’application dans une base de données. Les utilisateurs peuvent se connecter à leur propre copie de la base de données SQL ou « SQL Express » (gratuit) de Microsoft. La fonction d’enregistrement la plus importante est la capacité à enregistrer les informations détaillées sur les tâches d’impression de BarTender, y compris non seulement les données sur le début et la fin de l’impression, mais aussi quels avertissements ou erreurs (si c’est le cas) ont pu avoir lieu et quelle information a été imprimée sur l’étiquette. Les utilisateurs peuvent même stocker une image générée par le logiciel de leurs étiquettes pour avoir une référence visuelle à l’avenir. Le plus grand avantage de l’enregistrement des tâches d’impression est pour les utilisateurs qui exécutent BarTender de manière invisible, afin d’imprimer des étiquettes sous le contrôle d’autres logiciels. La raison en est que, plus tard, si l’état ou le contenu d’une ancienne tâche d’impression doit être évalué, les utilisateurs peuvent facilement contrôler le registre à l’aide de la nouvelle application History Explorer, maintenant disponible avec les éditions Enterprise de BarTender.
History Explorer permet aux utilisateurs de faire défiler une liste des anciennes tâches d’impression et de « naviguer » dans les informations pour réexaminer les données des étiquettes imprimées et tous les messages d’application qui ont été générés. De plus, les utilisateurs peuvent même choisir de réimprimer les étiquettes, si désiré.
L’enregistrement des événements et des messages s’étend également à d’autres applications dans la suite de gestion d’étiquettes BarTender, incluant l’utilitaire d’intégration Commander. Cela signifie que si un message au sujet d’un événement important ou d’une situation critique est généré en dehors de BarTender (dans une application différente de gestion d’étiquettes), les utilisateurs pourront toujours le voir dans le History Explorer.
Réimpression des étiquettes perdues ou endommagées
Parfois, les rubans frisent et les étiquettes se décollent quand elles ne devraient pas le faire. Ou, peut-être que quelqu’un a renversé du café au mauvais endroit, au mauvais moment. Quel que soit le cas, il y a des moments où il est pratique d’imprimer une ou plusieurs étiquettes de remplacement. Bien que l’application History Explorer qui a débuté avec la version 9 de BarTender ait certaines fonctionnalités de réimpression disponibles, History Explorer a été plutôt conçu pour des inspections et des audits ponctuels. Par contre, la nouvelle console de réimpression (Reprint Console) a été spécialement conçue pour la recherche et la sélection d’une ou de plusieurs étiquettes déjà imprimées dans le passé afin de les réimprimer. Comme dans le cas du History Explorer, le plus grand profit est une fois de plus pour les utilisateurs qui exécutent BarTender sous le contrôle d’autres logiciels. C’est parce que le contenu de la plupart des bases de données des programmes change une fois que les produits ont été reçus, fabriqués et expédiés. En conséquence, les autres programmes souvent n’ont pas les moyens de recréer exactement les mêmes conditions que celles de la base de données lorsque les étiquettes ont été imprimées à l’origine. Bien entendu, un utilisateur pourrait prétendre recevoir un autre exemplaire de la partie concernée. Toutefois, « falsifier » les propres données d’inventaire de cette manière serait contraire à l’objectif de la gestion de l’entreprise avec un système ERP, indépendamment de l’utilisation correcte -ou non correcte- des codes à barres et des tags RFID.

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

Nouveau scanner Voyager 1200G de Honeywell

Posté le 08 février 2011 par admin

voyager1200G-Honeywell

Voyager 1200G

Honeywell annonce la sortie du scanner linéaire Voyager® 1200g, un appareil qui garantit des performances de lecture sur tous les codes-barres, y compris sur les codes endommagés et de mauvaise qualité. Le Voyager 1200g réduit le temps de lecture, améliore la productivité et réduit les erreurs humaines dues à l’entrée manuelle de données. Avec le Voyager 1200g, les détaillants peuvent améliorer leur capacité de traitement afin d’être plus efficaces en évitant les temps d’attente, d’où une plus grande satisfaction des clients et des employés.

« Des milliards de codes-barres sont scannés chaque jour. Chacun d’eux comporte des caractéristiques différentes qui peuvent rendre leur lecture difficile. Chez Honeywell, nous avons compris qu’il s’agissait d’un véritable souci de productivité pour nos clients », déclare Taylor Smith, directeur du management produit – scanning, Honeywell Scanning & Mobility. « Le Voyager 1200g excelle à lire tous les types de codes-barres, qu’ils soient abîmés, mal imprimés, maculés ou décolorés. Il témoigne de l’avance d’Honeywell dans son secteur d’activité et nous permet de rester à la pointe de l’innovation pour nos clients. »

Le Voyager 1200g a été spécialement conçu pour les détaillants et les PME car sa fiabilité est incomparable : il réduit les temps d’arrêt et les coûts de maintenance. De plus, le Voyager 1200g s’installe facilement grâce à sa configuration automatique qui détecte l’interface ainsi que l’absence ou la présence d’un support. Cette configuration simplifiée, avec assemblage du support sans outil, apporte aux utilisateurs du Voyager 1200g une expérience inégalée du prêt à l’emploi.

Le Voyager 1200g lit à la fois le standard 1D et le GS1 DataBar™ en mode main libre ou en le tenant à la main. Le Voyager 1200g d’Honeywell sera exposé au salon Wincor World 2011 du 25 au 27 janvier 2011 à Paderborn en Allemagne et au salon EuroShop Global (Hall 6, Stand 6134) du 26 février au 2 mars 2011 à Düsseldorf en Allemagne.

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , , ,

Choisir la bonne imprimante étiquettes

Posté le 07 février 2011 par admin

Comment choisir son imprimante étiquette

Choisir la technologie Thermique Direct ou Transfert Thermique? Choisir une imprimante de bureau, de moyenne gamme ou carrément une imprimante étiquettes industrielle? Choisir des étiquettes en papier thermique, normal ou synthétique? Choisir un ruban encreur en cire, en cire résine ou en résine?



Nous allons essayer de vous aider à choisir l’imprimante étiquettes qui convient à votre projet.

Une imprimante étiquettes qui utilise la technologie Thermique Direct ne sait utiliser que des étiquettes en papier Thermique. Elle n’a pas besoin d’utiliser de ruban encreur, car l’encre est déjà contenue à l’intérieur du papier et est libérée sous l’effet de la chaleur produite par la tête d’impression. Les imprimantes étiquettes en thermique direct sont généralement moins chères que leur homologue en transfert thermique et ne nécessite pas l’achat de rubans encreur. Par contre, les étiquettes en papier thermique ont une vie limitée. En effet après quelques mois (semaines) l’impression pâlit et peut même disparaître. Les étiquettes thermiques ne résiste guère à l’exposition au soleil, au grattage, aux intempéries et au temps qui passe. Il faut donc acquérir une imprimante utilisant la technologie Thermique Direct si l’on veut produire des étiquettes qui ont une vie courte (3 à 5 semaines), et qui ne doivent pas être exposées à la lumière, à la chaleur, à l’humidité, au froid ou aux intempéries.

L’imprimante étiquettes Tranfert Thermique imprime sur des étiquettes en papier normal (vélin) ou synthétique (Vynil, polypropylène (PP), polychlorure (PC), polyester (PET) polychlorure de vinyle (PVC)). L’impression a lieu au travers d’un film encré (ruban encreur). Sous l’effet de la chaleur l’encre présente à la surface du film est transférée sur le média.

Différents rubans encreurs peuvent être utilisés :

  • Film à cire (wax Ribbon) : Film de transfert avec une couche de cire encrée. Ces films sont utilisés avec les papiers ordinaires ou couchés. Encrage important, faible température et grande vitesse d’impression. Ne résiste pas au grattage.
  • Film cire-résine (Wax-Resin) : Film de transfert avec une couche de cire et de résine encrée. Ces films s’utilisent avec des médiaspapiers et synthétiques et produisent des impressions avec une résistance au grattage intermédiaire
  • Film résine (resin ribbon) : Film à couche de résine pure pour la meilleure résistance aux agressions mécaniques, chimiques et d’exposition à la chaleur
Les étiquettes en papier normal ont une durée de vie plus longue, mais ne résiste pas bien aux situations difficiles ( humidité, intempéries, chaud froid, …).
Les étiquettes en papier synthétique imprimées avec un ruban encreur résine résisteront bien à ces conditions hostiles.
  • Film à cire (wax Ribbon) : Film de transfert avec une couche de cire encrée. Ces films sont utilisés avec les papiers ordinaires ou couchés. Encrage important, faible température et grande vitesse d’impression. Ne résiste pas au grattage.
  • Film cire-résine (Wax-Resin) : Film de transfert avec une couche de cire et de résine encrée. Ces films s’utilisent avec des médiaspapiers et synthétiques et produisent des impressions avec une résistance au grattage intermédiaire
  • Film résine (resin ribbon) : Film à couche de résine pure pour la meilleure résistance aux agressions mécaniques, chimiques et d’exposition à la chaleur

Si vous imprimez moins de 500 étiquettes par jour, une imprimante étiquettes de bureau (desktop) suffira à vos besoins, entre 500 et 1500 étiquettes par jour, une imprimante de milieu de gamme (Midrange) sera choisie et si vous dépassez cette limite ou si vous installez votre imprimante étiquettes en milieu hostile (poussière, chaleur, froid, …) un modèle industriel sera nécessaire.
Par exemple voici, parmi tant d’autre, un modèle de la célèbre marque ZEBRA pour chacune de ces catégories :

Choisir le bon papier d’étiquettes

Ruban transfert
Durée de vie
Résistancee à l’humidité
Résistance au frottement
Résistance au déchirement
Résistance à l’abrasion
Thermique non Très court (3/5semaines) Moyenne Faible Faible Bonne
Velin Cire Non limitée Faible Faible Faible Faible

Velin couché

Cire

/résine

Non limitée Bonne Très bonne Faible Bonne
Polypro Cire

/résine

Non limitée Très bonne Très bonne Excellente Bonne
Polyester Résine Non limitée Très bonne Très bonne Excellente Excellente

Choisir le bon ruban (Film)

Applications Caractéristiques Support d’impression
CIRE

Economique et polyvalent

Transport, logistique, Industries pharmaceutiques et    agroalimentaires Forte densité en encre Papiers et cartes couchés ou non couchés, papiers et cartes brillants, velins
CIRE/RESINE

Résistant et durable en extérieur

Logistique – Signalétique   – Tissus Très grande résistance aux Frottements- Eraflures – Maculages Papiers couchés ou non couchés, papiers brillants, glacés, Polypropylène, Polyéthylène, PVC, Velins
RESINE

Inaltérable et résistant aux produits chimiques

– Milieu médical, pharmaceutique – Contenants chimiques – Milieux industriels

– Environnements extérieurs

Résistance importante à: La chaleur, la vapeur, l’essence, les produits chimiques – Papiers brillants- Polyester

Le prix d’une imprimante étiquette peut varier de 200 € à plus de 3000 €.

SIMON Serge
http://www.ksl.eu

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Nouveau lecteur code barre Datalogic Gryphon GBT4400

Posté le 07 février 2011 par admin

Gryphon-GBT4400

Avec leur nouveau lecteur code barre Gryphon GBT 4400, Datalogic lance le lecteur code barre Gryphon qui combine la lecture 2D avec une capacité de connectivité Bluetooth flexible. La technologie innovante du gryphon GBT 4400 garantit une ergonomie parfaite. Les capteurs de position du lecteur code barre détectent automatiquement si le lecteur est utilisé à la main ou fixe sur son pied. La nouvelle douchette gryphon ne nécessite pas de devoir appuyer sur un bouton pour le faire fonctionner, tout a été complètement automatisé, ce qui facilite toutes les opérations pour tous les domaines d’activité. Il va sans dire que le Gryphon GBT4400 est à la hauteur de toutes les attentes que l’on pourrait espérer d’un dispositif de chez Datalogic

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , ,

Datalogic Gryphon 4100-HC, un scanner anti-bactériens pour milieu stérile

Posté le 07 février 2011 par admin

Gryphon 400-HC

Lecteur code barre Gryphon 4100-HC

Datalogic Scanning annonce la sortie des lecteurs code barre Gryphon™ 4100-HC, spécialement conçus pour le secteur de la santé. Ces lecteurs Linear Imager, disponibles en versions filaires ou sans-fil, sont dédiés au milieu médical et à tous les environnements dans lesquels la lutte contre la propagation des germes est une priorité. Leur lancement est mené en partenariat avec Jam France, expert en systèmes de traçabilité et d’identification pour le médical et l’environnement hospitalier, qui propose une solution complète de logiciels et de périphériques adaptés.

Conçus avec des additifs antimicrobiens et dotés des meilleurs indices de protection du marché, les douchettes codes barres Gryphon HC sont équipées de coques supportant les nettoyages quotidiens avec des solutions désinfectantes puissantes et concentrées, afin d’empêcher le développement de micro-organismes.

Ces coques protègent les lecteurs dans le temps, améliorent les performances de lecture et surtout, assurent aux patients l’accès aux informations précises concernant leurs traitements.

Les scanners de la gamme Gryphon HC ne protègent pas uniquement les patients et le personnel médical, ils protègent également les investissements technologiques en garantissant performances et fiabilité sur de nombreuses années. Les lecteurs code barre de cette gamme étant disponibles en versions filaires et sans-fil, les établissements peuvent choisir le lecteur le plus adapté à leurs besoins en termes de mobilité.

Les scanners sans-fil sont disponibles avec la radio STAR Cordless System™ de Datalogic ou avec la technologie Bluetooth®. La radio STAR Cordless System™ permet des communications bidirectionnelles pour que le personnel médical puisse interagir en temps réel avec le système hôte. Celles-ci sont d’autant plus facilitées par un écran en option.

Choisir le lecteur code barre DATALOGIC Gryphon HC permet également aux établissements médicaux de bénéficier de fonctionnalités uniques telles que le « Spot Vert » breveté de Datalogic. Celle-ci fournit aux utilisateurs une confirmation de bonne lecture visuelle projetée directement sur le code lu, le « bip » sonore pouvant ainsi être désactivé afin de ne pas perturber ou gêner les patients. Le « Spot Vert » peut également être utilisé pour éviter les risques d’erreurs médicales en vérifiant la concordance entre les patients et les traitements administrés.

De la chambre d’hôpital au laboratoire d’analyse, les scanners Gryphon HC répondent aux besoins actuels et futurs du marché, avec la capacité de lecture de codes 1D, et très prochainement, de codes 2D.

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Rentabilité accrue avec les dernières imprimantes encastrables Citizen

Posté le 07 février 2011 par admin

Imprimantes encastrable CitizenUn leader du marché des imprimantes pour codes barres, étiquettes et points de vente, Citizen Systems Europe lance une imprimante encastrable innovante qui améliore considérablement la productivité dans les environnements intégrés des Points de Vente – notamment l’impression de reçus, tickets, bons de livraison et codes à barres, où le débit est un facteur essentiel d’augmentation des marges bénéficiaires. Dénommée CT-P293, cette imprimante thermique de dernière génération affiche une vitesse de 150 mm/sec et de multiples fonctionnalités, comme son mécanisme très fiable de recharge rapide du support qui limite les temps d’immobilisation, en fait un modèle particulièrement adapté aux commerces très fréquentés, aux entreprises de restauration et à l’industrie.

Ultra-performante, cette nouvelle imprimante encastrable extrêmement polyvalente peut imprimer des codes à barres 1D et 2D, mais aussi recevoir des rouleaux de papier allant jusqu’à 80 mm de large – des caractéristiques qui lui permettent de satisfaire à la plupart des applications. En outre, elle est d’une utilisation particulièrement simple et le remplacement du rouleau de papier ne prend normalement que quelques secondes, grâce à son système de recharge rapide “drop-in”.

Par son encombrement réduit et sa sortie frontale, la CT-P293 s’avère idéale dans les lieux où l’espace est compté. De plus, elle est équipée d’interfaces série, parallèle et USB qui assurent une intégration facile et rapide aux systèmes et ensembles existants.

Mais certainement le plus important est sa conception qui lui confère une robustesse sans égal, qui vise à lui assurer longévité et fiabilité à long terme dans les environnements de travail les plus difficiles, soumis à des extrêmes de température et à des risques de souillure comme les cuisines de restaurants, les entrepôts et centres d’expéditions ainsi que les équipements industriels spécialisés tels que les autoclaves. De fait, la nouvelle imprimante comporte un mécanisme interne à la fois sophistiqué et particulièrement résistant, qui lui permet de supporter un usage prolongé sans risque de dommages ou de dysfonctionnement.

Enfin, ce modèle fonctionne en toute fiabilité sur une fenêtre de températures allant de –20 °C à +50 °C, et répond à la norme JIS Classe 1 en matière d’étanchéité aux éclaboussures. L’ensemble de ces atouts lui valent une durée de vie utile de 100 km d’impression ou d’un million de cycle de découpe, gage pour les utilisateurs de bénéficier longtemps d’un fonctionnement rapide et sans souci.

Commentaires (0)

Advertise Here

Photos de Flickr

Voir toutes les photos

Advertise Here

Catégories

@Sergeksl mentions

Sergeksl mentions

à voir aussi