Archive | avril, 2011

Tags: , , , , , ,

Les puces RFID. Bientôt sous votre peau ?

Posté le 22 avril 2011 par admin

Puce RFID

Puce RFID

Sans que vous l’ayez remarqué, les puces RFID ont envahi notre vie. Si vous savez peut-être que votre chien en contient une,  savez-vous que les passeports biométriques français, le contrôle des forfaits dans les stations de sports d’hiver, le suivi des chaînes de montage, la gestion des parc  à vélo à Paris et Lyon, l’identification de produits chimiques, les titres de transport dans plus de 50 villes Européennes, la lutte contre le vol dans les grandes surfaces, … utilisent  cette technologie de lecture sans contact.
Certains jeunes branchés de Paris, Bruxelles ou Copenhague se sont fait implanter une puce RFID sous la peau. Cela leur permet de se faire identifier rapidement à l’entrée des discothèques branchées et de payer leurs consommations sans argent ni carte bleue.

Mais cela ne s’arrête pas là, de nombreux projets sont à l’étude ou en développement.
Citons quelques exemples parmi tant d’autres.
Les emballages pourraient être équipés d’une puce RFID contenant leur composition exacte. Ce qui permettrait à des robots de faire le tri des déchets à votre place.
Plusieurs gouvernements Européens envisagent d’équiper nos cartes d’identité et permis de conduire de cette puce qui pourrait contenir tout notre pedigree.
Elles pourraient rendre votre frigo intelligent en contenant par exemple le nom et la date de péremption des aliments. Ce qui permettrait au frigo informatisé de connaitre son contenu et sa validité .
Certains responsables de la sécurité pensent sans le dire qu’il serait bien plus simple et plus fiable de remplacer les cartes d’identité, passeports, permis de conduire et attestations diverses par une puce RFID insérée sous la peau.

L’UE s’est inquiétée de certaines dérives possible et a annoncé un accord avec l’industrie pour protéger notre vie privée.  Plus d’un milliard de puces RFID devraient être vendue dans l’UE rien qu’en 2011.  Selon l’industrie plus de 50 MILLIARDS de systèmes pouvant lire et/ou écrire ces puces RFID devraient être mis en place dans le monde d’ici 2020.

Une des règles qui serait imposée à l’industrie est que lorsque l’on achète un produit munis d’une puce, celle-ci devrait pouvoir être désactivée immédiatement et gratuitement a moins que l’on donne son consentement express pour son utilisation.  Faut-il encore voir comment cela va être mis en pratique ?

Serge
http://ww.ksl.eu

Si vous voulez en savoir plus …
RFID

Commentaires (0)

Les Codes Barres et les Puces RFID. Que choisir ?

Posté le 17 avril 2011 par admin

Code Barre 1D

Ces dernières années de nouvelles technologies proposent de remplacer le bon vieux code-barres connu de tous. Créé en 1952, le code barres a permis d’automatiser la prise d’informations dès 1973.  On l’utilise dans de nombreux domaines aussi différents que la gestion d’un bibliothèque, l’encaissement dans un point de vente, le traçage des colis en logistique ou le suivi de production dans l’industrie. Même si l’apparition du code barres 2 dimensions (2D) a permit de stocker un plus grands nombres d’informations sur un seul code barre, un nouvelle méthode d’identification, aux possibilités beaucoup plus nombreuses, se propose de le remplacer : la puce RFID.

Depuis de nombreuses années, l’on retrouve des puces RFID dans de très nombreux produits et même dans les organismes vivants. Il est très probable que votre chien en possède une. Ces très petits objets existants sous de nombreuses formes différentes sont équipés d’une antenne pour capter des ondes radio et d’une minuscule puce électronique.

Trois différents types de puce RFID sont utilisés actuellement.
Les puces RFID actives sont équipées d’un batterie et émettent en permanence des informations vers un récepteur.

code barres 2D

Code Barre 2D

Les puces RFID semi-actives, également équipées d’une batteries, n’émettent pas d’informations mais peuvent en collecter puis les stocker dans leur mémoire. Ces informations seront lues à postériori par un lecteur spécifique.
Les puces RFID passives n’ont pas besoin de batterie et utilise l’énergie des ondes radio émises par le lecteur pour envoyer le contenu de leur mémoire.

Puce RFID

Puce RFID

La mémoire d’un puce RFID, appelé aussi Tag RFID, varie de quelques caractères à plusieurs milliers. Pour comparaison, le code barre 1D peut stocker au maximum 40 caractères et le code barres 2D 5000 caractères au plus.

Le gros avantage du tag RFID sur le code barre, c’est que l’information stockée peut être mise à jour à tout moment avec un simple lecteur-encodeur RFID. De plus cette puce RFID peut être lue à une distance pouvant varier suivant le lecteur et le tag utilisé de 1 cm à 200 mètres.
Sa taille est également variable allant du grain de riz à la carte badge format carte bleue.

Simon Serge
http://www.ksl.eu

Voici un tableau comparatif pouvant aider la décision :

Caractéristiques Code à Barre 1D Code 2D Etiquette RFID
Capacité (nb de caractères) 1 à 40 5 à 3000 qq caractères à plusieurs ko
Visibilité de l’étiquette Oui Oui Non
Distance de lecture 0 à 30 mètres 0 à 30 mètres 0 à 200 mètres
Sécurité Interne CRC Différents niveaux decryptage CRC Interne CRC
Lecture OUI OUI OUI
Ecriture NON NON OUI (option)
Avantages Large gamme de vecteursLangage universel

Génération/reproduction simple

Faible coût de génération

Lecture à l’oeil nu possible

Capacité importanteTrès haute densité

Notion de fichier portable

Génération/reproduction simple

Faible coût de génération

Lecture (partielle) à l’oeil nu possible

Lecture/écriture sans contactProtection page par mot de passe

Possibilité de réinscrire,

donc de recycler l’étiquette

Gestion multi-pages

Contraintes Etiquette non réinscriptibleCapacité mémorisation limitée Etiquette non réinscriptible Coût plus importantPas de lecture à l’oeil nu

Nécessité d’étiquetage en clair

Coût étiquettes – Tag 0,01 à 2 Euros 0,01 à 2 Euros 0,5 à 20 Euros
Coût lecteurs de 50 à 5000 Euros de 100 à 5 000 Euros Antennes et décodeursde 100 à 10 000 Euros
Saisie sur terminal(Portable ou Embarqué) Terminaux portables « Batch »de 300 à 5 000 Euros

Transmission radio fréquence

de 1 500 à 7 500 Euros

Terminaux portables « Batch »de 300 à 5 000 Euros

Transmission radio fréquence

de 1 500 à 7 500 Euros

Terminaux portables « Batch »de 300 à 5 000 Euros

Transmission radio Fréquence

de 1 500 à 7 500 Euros

Génération Imprimantes Laser ouTransfert thermique

de 200 à 10 000 euros

Imprimantes Laser ouTransfert thermique

de 200 à 10 000 euros

Identique au système de lecturePoste fixe ou embarqué

Commentaires (0)

Advertise Here

Photos de Flickr

Voir toutes les photos

Advertise Here

Catégories

@Sergeksl mentions

Sergeksl mentions

à voir aussi